Défaite pour le parti de Macron

Défaite pour le parti de Macron

19. juni 2022 0 Af connie

La France est frappée par une canicule exceptionnelle et plus de la moitié des électeurs sont restés à la maison au lieu d’aller aux urnes pour le second tour des élections législatives ce dimanche.
Mais ce n’est pas seulement à cause de la chaleur étouffante qu’un électeur sur deux ne s’est pas déplacé pour élire les députés de l’Assemblée nationale à Paris.
Les législatives ne passionnent pas vraiment les Français. Ils pensent que « la messe est dite » quand ils ont élu le président, il y a deux mois.
Normalement, le parti du président remporte aussi les législatives, mais pour la première fois depuis 20 ans, le parti du président nouvellement réélu n’a pas une majorité absolue à l’Assemblée nationale.
Il faut 289 députés au parlement pour avoir une majorité, mais l’alliance électorale du président Macron Ensemble n’a obtenu que 234 sièges.
Ce résultat décevant est un avertissement au président et au gouvernement. Beaucoup de Français sont très en colère, et cette colère s’est manifestée dans des votes pour les partis d’opposition, surtout pour la nouvelle alliance de la gauche, Nupes (Nouvelle union populaire, écologie et sociale), mais aussi pour le Rassemblement national de Marine Le Pen.
Après la présidentielle et avant les élections législatives, le leader de Nupes, Jean-Luc Mélenchon, a réussi un vrai coup politique. Il a rassemblé tous les partis de gauche, sous le nom de Nupes. L’alliance est composée des socialistes, des écologistes, des communistes et du parti de Mélenchon, La France insoumise.
Cette alliance a obtenu 141 sièges au parlement. Une réussite pour Mélenchon. Il n’a pas souhaité se présenter aux législatives lui-même, mais il rêve d’être premier ministre. Une rêve qui restera un rêve. Mais Nupes devient une opposition forte pour le président et le gouvernement.
Pareil pour Marine le Pen. Elle siègera à l’Assemblée nationale avec 90 députés. C’est la première fois que l’extrême droite a son propre groupe au parlement. Il faut au moins 15 députés pour former un groupe.
La coalition présidentielle est toujours le plus grand groupe à l’Assemblée nationale, mais il faudra trouver des alliés dans les autres partis pour faire voter la politique du gouvernement, et c’est une situation inédite en France.